Citrons confits au sel

Publié le par Le Potager de Camille

Les citrons confits se conservent au moins 6 mois, et
jusqu’à 1 an mais il perdent un peu de leur couleur.
On n’utilise que l’écorce des citrons confits, car la
chair est trop salée.
Il vous faudra - des citrons non traités ou bio
- du gros sel
- de la coriandre en grains
- du romarin (en option)
- de l'eau bouillie
- des bocaux
Première étape : Nettoyer et ébouillanter les pots ainsi que leur couvercle ou caoutchouc. Les
mettre à sécher sur un linge propre.
Deuxième étape : Laver et brosser les citrons. Les fendre en quatre sur la hauteur sans aller
jusqu'au bout (pour que les quartiers ne se détachent pas).
Troisième étape : Déposer 1 c à c de gros sel et une c à c de graines de coriandre au fond de
chaque pot, puis verser une c à c de gros sel au coeur de chaque citron en écartant un peu les
quartiers.
Disposer les citrons dans votre pot en essayant de les tasser au maximum et de les « caler »
entre eux pour ne pas qu’ils remontent au dessus du niveau de liquide. Glisser au fur et à
mesure un ou deux brins de romarin par pot. Rajouter à la fin une grosse c à c de gros sel pardessus
et compléter d’eau bouillie. Fermer vos pots et les laisser ainsi (sans les retourner),
reposer jusqu'au lendemain.
Quatrième et dernière étape : Les citrons ont rendu du jus, le liquide est trouble: c'est normal.
Ils se sont tassés et donc il y a de nouveau de la place pour au moins un citron par pot!
Juste avant de fermer vos pots, compléter le niveau de liquide avec de l'eau bouillie et
refroidie: il faut que le niveau de l’eau dépasse les citrons, sinon il y a risque de moisissure.
Voilà, c'est fini! Il vous reste à oublier vos pots sur une étagère dans la cave ou au fond du
frigo (à l’abri de la lumière), et de leur donner rendez-vous dans 4 à 8 semaines : tiens, ce sera
le printemps et ses poêlées de légumes ou de poulet au citron, puis Pâques et l'agneau...donc
les tajines! ça tombe bien, non?
Citrons 

Publié dans Citrons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article