Etre AMAPIEN

Définition : l'amapien du Potager de Camille est membre de l'Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne de Saint-Jory et a les caractéristiques suivantes :

Il cherche à court-circuiter les systèmes de consommation de masse, car il a compris que les légumes s'achètent à leur juste prix. 
Il cherche à raccourcir les distances de transport (que ce soit celle des légumes, mais également la sienne) pour économiser de l'énergie et des ressources.
Il cherche à consommer des légumes naturels et de qualité qui ne sont ni infectés de pesticides, ni produits hors sol, ni calibrés ou tristement uniformes. 
Il est pour une production sans gaspillage et cherche à valoriser le travail des producteurs locaux, qui allient diversité et qualité, car ils sont en voie de disparition!


Il s'engage pour 12 mois sous forme d'un contrat avec les producteurs Alain et Véronique GATTI qui s'engagent en retour à le nourrir lui et sa famille.

Il s'intéresse de très près au travail de Alain et Véronique GATTI, à leur savoir faire, leurs désirs et leurs contraintes de maraîcher.
Il a visité la ferme.

Il accepte que son panier puisse être victime d'évènements naturels incontrôlables  comme la grêle, les maladies, les attaques d'insectes ou d'animaux. 
Il donne un coup de main à la ferme pour ramasser des haricots, monter une serre ou désherber. 
Il trouve que l'AMAP met du suspense dans sa vie chaque jeudi car il ne sait pas quel sera le contenu du panier! 
Il prévoit ses absences et s'organise pour que ses bons légumes conquièrent le palais de voisins, amis et famille qui ne font pas forcément partie de l'AMAP.


Il participe par ses remarques, avis, discussions avec Alain et Véronique GATTI et les autres membres de l'AMAP, à l'amélioration et la constitution des futurs paniers.

Il participe à l'animation de l'AMAP en s'occupant de la distribution au moins une fois par saison, en faisant connaissance avec les autres amapiens, en partageant ses recettes.

 

Il retrouve le goût des légumes de saison et découvre de nouveaux légumes, souvent il cuisine un peu plus qu'avant. Peut-être même trouvera-t-il le courage d'affronter à nouveau des légumes tant redoutés dans son enfance ?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :